Infographie : L’histoire du pionnier HTC en 5 points marquants

Salut à tous ! Aujourd’hui j’avais envie de changer un peu des articles d’actualités “standard” et proposer quelque chose de plus intemporel. Au détour d’une infographie, nous allons retracer l’histoire du taïwanais avec les 5 principaux points clés d’HTC. A la fin de cet article, vous serez pourquoi HTC a une place particulière dans le monde de la mobilité et pourquoi c’est une entreprise pionnière dans son domaine.

 

 

N°1 : 1997, l’année de création de l’entreprise taiwanaise 

Fondé par Peter Chou et Cher Wang le 15 mai 1997, le sigle HTC veut dire High Tech Computer Corporation. Au départ, la High Tech Computer Corporation n’était qu’un simple OEM/ODM et elle produisait des smartphones en marque blanche. C’est à dire qu’elle était mandatée par des entreprises extérieures pour concevoir un smartphone qui puisse s’adapter facilement à plusieurs marques. C’est ce que fait par exemple le géant chinois Tinno Mobile, dont la marque Wiko fait partie.

En se faisant racheter une partie de ses ingénieurs par Google en 2017, HTC revient en quelque sorte à ses premiers amours. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que ce bruit courait.

La même année du lancement, le constructeur de smartphone décide de commencer à vendre des smartphones au nom d’HTC. Ce après le rachat de deux entreprises du secteur, Q-Tek et Dopod. C’est là que la réputation de la marque va commencer à se construire.

N°2 : 1998, HTC noue un partenariat avec Microsoft

Et pour rentrer de plein pied dans le monde des smartphones, quoi de mieux que de nouer un partenariat avec Microsoft. Le constructeur de smartphone devient le partenaire OEM de référence de la firme américaine pour développer les prémices de son OS Mobile nommé Windows Mobile, anciennement Windows CE. HTC sort le HTC Kangoroo en 1998. C’est le premier smartphone qui est équipé de l’OS Windows CE sur un PDA (Personnal Digital Assistant).

Quelques années plus tard en 2008, HTC a été choisi par Google pour construire le premier smartphone tournant sur Android au monde. Il s’agit bien évidemment du HTC G1 ou plus communément appelé HTC Dream. Ce partenariat avec Google se poursuit en 2010, date à laquelle HTC fabrique le premier smartphone de la gamme Nexus : le HTC/Google Nexus One.

Google a depuis repris contact avec HTC puisqu’il a fait construire les Pixel et Pixel XL par HTC l’année dernière, de même que le Pixel 2 cette année.

N°3 : 9, le nombre de première mondiale d’HTC

L’innovation est au coeur de l’ADN de la marque taïwanaise. C’est pour cette raison qu’HTC redouble d’efforts pour proposer des produits jamais conçus auparavant. Au total, les ingénieurs du constructeur sont à l’origine de 9 innovations dans le domaine des smartphones. 9 fois où le taïwanais a été précurseur dans son domaine et avait déniché les tendances de demain.

Quand, en 2010, les constructeurs ne proposaient que des téléphones munis de bandes 3g, HTC fut le premier à commercialiser un smartphone 4G aux USA. Il s’appelait le HTC Evo 4g. Même chose en 2013 où HTC est le seul constructeur à proposer pour la première fois un design en métal unibody avec le HTC One. On pourrait également parler des smartphones plus récents tels que le HTC 10 et le HTC U11. L’un est le premier smartphone à embarquer un stabilisateur optique à l’avant et à l’arrière d’un téléphone. L’autre a présenté un brevet révolutionnaire permettant de presser le smartphone sur les côtés pour réaliser une action spécifique.

 

N°4 : 25, le nombre de fois que le taïwanais a été récompensé 

Comme dit plus haut, innover fait partie intégrante de l’entreprise. Et plus de 25 fois, cette audace et prise de risque a été récompensé par des nombreux prix. Plus de 9 récompenses sur 25 affirment, par exemple que le HTC One M8 est le meilleur smartphone jamais conçu (World Best Phone, Best Android Phone, Best smartphone, etc). Mais il n’y a pas que les smartphones qui sont primés. En 2014, la caméra de poche HTC Re Camera obtient ainsi le prix de la meilleure conception de produit par Spark Award.

Retrouvez la liste complète des 25 récompenses sur le site de HTC.

N°5 : 1er, la place qu’occupait HTC sur le marché US des smartphones en 2011

De 2006 à 2011, HTC a vécu son apogée. En 2006, l’entreprise était classée troisième entreprise avec la plus forte croissance selon le Info Tech 100 de BusinessWeek.

En 2009, le cabinet de conseil et d’étude Gartner a recensé HTC comme quatrième constructeur mondial avec 5,4 % des parts de marché.

Puis en 2011 c’est l’apothéose. En avril 2011, la valorisation boursière d’HTC dépasse celle de Nokia. Il devient alors le troisième fabricant de smartphones au monde, derrière Apple et Samsung.Elle est aussi listée parmi les meilleures marques mondiales par Interbrand.

Fin juillet 2011, HTC dominait les ventes d’Android et de Windows Phone 7 aux États-Unis, selon une étude Nielsen. Enfin, HTC prend la première place sur le marché américain au Q3 2011. 

Depuis, le constructeur a un peu perdu de sa superbe. Ses smartphones ont beaucoup plus de mal à se vendre dans le monde et notamment en Europe. Le constructeur pointe cependant toujours à la 5ème place en terme de part de marché aux US en 2017.

Histoire HTC 5 faits marquants

Florian RIBIERE

Fondateur, Rédacteur en Chef et Community Manager du blog MisterHTC. Etudiant en alternance. Contact Perso : bit.ly/FlorianRtwitter (Twitter) ou bit.ly/FloLinkedIn (LinkedIn)