HTC serait-il sur le point de redevenir un ODM ?

Alors que la situation financière de HTC n’est pas au beau fixe malgré les bonnes critiques, la marque taïwanaise semblerait vouloir changer de stratégie et revenir aux sources. Explications détaillées !

resultats financier htc q3 2016

À l’origine, HTC était un ODM. Un ODM Kezako ?

Un “Original Design Manufacturer” (ODM) est une entreprise qui fabrique des produits en marque blanche, c’est à dire sans afficher son logo, mais celui de l’entreprise qui a commandé les produits.

L’exemple le plus simple et le plus récent est le Google Pixel. Il est fabriqué par HTC mais estampillé et commandé par Google. HTC était donc un ODM, jusqu’à ce qu’il grossisse assez pour se faire un nom. Pour ce faire, le taïwanais a racheté Qtek et Dopod. HTC a été également choisi par Microsoft et Google pour construire les premiers Windows Mobile et Android, un bon tremplin vers le succès !

Seulement, vous le savez, Android a explosé avec les smartphones Samsung et HTC est resté à la traîne à cause d’une mauvaise stratégie marketing. Depuis, les courbes de vente sont en chute libre et la trésorerie ne se porte pas bien non plus.
Résultat, lors de l’annonce de ses résultats financier en début de mois, HTC a annoncé qu’il abandonnait le marché des smartphones d’entrée de gamme. C’est une mauvaise nouvelle de plus pour le taïwanais qui a déjà fermé ses bureaux en Espagne faute de ventes ! HTC a également affirmé qu’il ne commercialiserait que 6 à 7 smartphones en 2017, une sage décision.

HTC voudrait renouer avec ses vieux démons.

Il est donc urgent de réagir avant qu’il ne soit trop tard, et c’est ce qui a été fait avec le HTC Vive et peut être même avec le Vive Phone. Mais ce n’est pas encore suffisant, à en juger par le catalogue HTC proposé par les différents distributeurs et opérateurs.

C’est pourquoi certains éléments corroborés par un rapport de Fiercewireless laisse entrevoir le fait que HTC se remette à faire d’autres smartphones en marque blanche, comme ils l’ont fait avec le Google Pixel.

Les éléments qui pousseraient Fiercewireless a évoquer ces suppositions sont que HTC aurait disparu des rangs de l’opérateur américain T-Mobile et serait pratiquement inexistant chez AT&T.
Ce serait néanmoins une bonne manière de garder une certaine forme de profit en bénéficiant du nom de grandes marques.

Tout ceci n’est que supposition et ni HTC ni Fiercewireless n’ont affirmé que le constructeur reviendrait à ses anciennes tâches d’ODM.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce la bonne stratégie à adopter ?

Jean-Baptiste

Etudiant en développement informatique et possesseur de smartphone HTC depuis 2011, je m’intéresse de très près à l’actualité des mobiles.
Contact : @jbmerio